BrailleNet

11e Forum européen de l'accessibilité numérique
Le numérique au service d’une culture plus accessible

19/06/2017, 9:00-18:00
Cité des sciences et de l'industrie, Paris

 
  English version

Description générale

La culture rassemble les individus autour d’intérêts communs. Elle est un facteur essentiel de cohésion car elle encourage les individus à participer à la vie sociale en renforçant ainsi leur sentiment d’appartenance à un collectif. Elle permet la reconnaissance de l’autre et fonde la légitimité des différences.  

Les institutions culturelles ont un rôle fondamental à jouer pour promouvoir l’inclusion et la cohésion sociale. Ces institutions ne sont plus considérées par le public comme devant se borner à entreposer des œuvres culturelles ou, pire encore, à être des instruments de contrôle au service d’un pouvoir ou d’une autorité. Leurs missions fondamentales s’orientent de plus en plus vers des stratégies d’inclusion qui doivent prendre en compte et tirer les leçons d’une société beaucoup plus diverse que celle pour laquelle elles avaient été créées. Les musées, les bibliothèques, les monuments et les lieux d’art, de musique, de cinéma, de danse, d’opéra et de théâtre cherchent à lever les obstacles, à offrir des occasions nouvelles, à accroître la participation de tous les publics, y compris les personnes en situation de handicap.

De plus, l’expression créative de chacun au travers d’activités liées au théâtre, aux arts visuels, à la musique, est une source importante de créativité et d’innovation. Favoriser l’épanouissement personnel au travers de telles activités, stimuler le potentiel de la création individuelle et collective, qui soit représentative de toutes les sensibilités, exige que les activités artistiques soient pleinement accessibles aux personnes handicapées.

Cela vaut également pour les produits culturels élaborés, mis en forme et distribués par les organismes privés et publics. Les émissions de télévision et de radio, les livres, les magazines et les journaux sont autant d’apports culturels contribuant à notre identité individuelle et collective. Ils peuvent jouer un rôle important dans la cohésion mais aussi être source de fractures dans une société. Sans un accès complet à ce bien commun, les personnes handicapées ne pourront pas participer à la société sur un pied d’égalité.

Le 11e Forum européen de l’accessibilité numérique vise à explorer le rôle que les technologies numériques peuvent jouer pour garantir que notre paysage culturel soit inclusif. L’accès au numérique peut-il fournir de nouveaux instruments aux publics handicapés et leur permettre de participer pleinement à la vie culturelle ?

Le Forum explorera des thèmes tels que :

Premiers intervenants annoncés

Se servir du numérique pour faire découvrir et vivre l'art et le patrimoine

Matthew Cock, Directeur, Vocal Eyes

photo of Matthew Cock

Matthew Cock est diplômé d'histoire de l'art (Edinburgh) et des beaux-arts (Glasgow School of Art). Il a rejoint VocalEyes en 2015, après plusieurs années au British Museum passées en tant qu'éditeur, gestionnaire de contenus numériques, puis responsable de l'équipe Web chargée des sites du musée ainsi que des projets numériques (dont des solutions mobiles et des dispositifs numériques au sein du musée). Auparavant, il a travaillé au Victoria and Albert Museum en tant qu'assistant-conservateur, sur de nombreux projets de documentation ou liés à la collection du musée. Depuis 2008, Matthew est membre du conseil d'administration de Jodi Mattes Trust, qui met en lumière des initiatives remarquables dans le domaine de l'accessibilité des musées, bibliothèques et des archives au travers des Jodi Awards, prix décernés tous les deux ans.

Accessibilité et numérique au Centre des monuments nationaux

Alexandra Dromard, Responsables des projets de médiation numérique, Direction du développement culturel et des publics, Centre des Monuments Nationaux

photo of AlexandraDromard

Actuellement au Centre des monuments nationaux depuis 4 ans et demi, Alexandra Dromard encadre plus particulièrement les projets de médiation numérique au sein du département des publics. De formation initiale en histoire de l’art et en conduite de projets multimédia, elle a commencé en conception multimédia pour une exposition du musée du Louvre au High Museum d’Atlanta, et elle a également travaillé pour la Cité des Sciences et de l’Industrie, avant de rejoindre à nouveau le musée du Louvre pour le projet du nouveau département des Arts de l’Islam, ouvert en septembre 2012. Elle est membre du groupe nouvelles technologies au sein de la RECA. Le CMN expérimente actuellement la réalisation d’une borne numérique pour les personnes en situation de handicap (visuel, auditif et mental).

L'accessibilité numérique à la BBC, une vision globale

Gareth Ford Williams, Responsable du département Accessibilité, UX, Design et Ingénierie, BBC

photo Gareth Ford Williams

En 2005 Gareth Ford Williams a intégré le management de bbc.co.uk et a créé l'équipe Accessibilité Numérique à la BBC. Durant les trois années qui ont suivies, l'équipe Accessibilité a travaillé en étroite collaboration avec l'équipe du produit BBC iPlayer, ce qui a permis de garantir son accessibilité dès le lancement. En 2008, Gareth a été chargé par BBC Trust de penser la prise en compte de l'accessibilité dans l'écosystème IPTV, pour une plate-forme de télévision connectée. Ces travaux ont été intégrés dans les spécifications du projet Canvas, finalement lancé sous l'appellation YouView. En 2011, il a réintégré l'équipe "BBC Future Media’s User Experience and Design" pour prendre la tête des équipes travaillant respectivement sur l'accessibilité et sur les recherches en utilisabilité. En 2013, il a définit une nouvelle orientation pour l'équipe Accessibilité qu'il encadre depuis à temps plein, avec pour tâche d'intégrer l'accessibilité dans chaque produit numérique de la BBC. Son équipe pilote le développement des "BBC’s Accessibility Guidelines", et coordonne un réseau de plus de 100 référents en accessibilité. Il participe par ailleurs à plusieurs projets de R&D de la BBC, se concentrant sur l'accès aux services IPTV, la réalité virtuelle et l'accessibilité en double écran.

Lever les barrières physiques et sociales pour encourager la création musicale

Gawain Hewitt, Responsable national de la R&D, Drake Music

photo Gawain Hewitt

Gawain Hewitt est le responsable national de la R&D chez Drake Music, une organisation non lucrative qui oeuvre pour rendre la création musicale accessible aux personnes handicapées grâce aux nouvelles technologies. Compositeur, Gawain aime travailler dans les domaines où se mêlent arts et technologies. En tant qu'éducateur, il a travaillé avec des enfants exclus de l'école, des jeunes délinquants, des enfants handicapés ou ayant des besoins éducatifs spécifiques. Gawain a travaillé dans différentes écoles, notamment spécialisées pour les élèves en difficulté, en tant qu'enseignant à l'université, comme tuteur et responsable de projets collaboratifs. Cherchant à partager l'expérience acquise tout au long de sa carrière, Gawain enseigne dans des écoles et intervient lors de formations professionnelles, en partenariat avec la Royal Academy of Music, Wigmore Hall, Drake Music, Sound Connections, Trinity Laban, Serious and Community Music. En 2013, Gawain a contribué au livre « Reaching Out: Music education with "hard to reach" children and young people », édité par "Music Mark", une association professionnelle qui promeut l'éducation musicale des jeunes au Royaume-Uni.

Handicap et culture: concevoir autrement pour tous

Simon Houriez, Directeur, Signes de Sens

photo Simon Houriez

Simon Houriez est concepteur d’outils pédagogiques et dirigeant de l’association Signes de sens (Lille) qu’il a créé en 2003 suite à la rencontre d’une personne sourde. L’association innove sur les questions d’accessibilité et de pédagogie et propose des ateliers, des formations professionnelles et des outils éducatifs multimédia innovants. En 2010, elle a notamment imaginé une application qui aide les enfants avec ou sans handicap à découvrir les œuvres d’un musée dans une démarche de conception universelle. Évaluée une première fois au musée du quai Branly en 2010 auprès d’enfants sourds et entendants, elle a ensuite fait l’objet d’une recherche-action pendant 3 ans auprès d’un public plus large incluant des enfants avec autisme et déficience intellectuelle au Palais des Beaux-Arts de Lille, en collaboration avec 3 laboratoires universitaires de sciences infocom et de psychologie cognitive : DeVisu, Geriico et SCALab. L’application a été pérennisée dans les deux musées et a donné lieu à de nombreux prix : les Trophées de l’Accessibilité 2014, les Sésames de l’accessibilité positive 2014 et le « Label de l’Observeur du design 2015 ».

Valoriser le handicap comme moteur de créativité

David Lemoine et Antoine Capet, BrutPop

photo David Lemoine et Antoine Capet

BrutPop est une association fondée par le musicien David Lemoine et Antoine Capet, créateur d’installations sonores et éducateur spécialisé. Depuis six ans ils organisent des ateliers de musique expérimentale avec des jeunes autistes ou en situation de handicap. À travers leurs passions — la musique underground, la bidouille et le Do It Yourself — ils tentent de créer de l’utile.

David Lemoine est diplômé en sciences politiques et sociologie (Sciences Po Bordeaux, Université autonome de Barcelone). Chanteur et compositeur, il est notamment intervenu en tant que musicien au PS1/MoMa à New York, à la Villa Medicis à Rome et à la Cité de la Musique, au Palais de Tokyo et au Centre Georges Pompidou à Paris.

Educateur depuis 15 ans, Antoine Capet a travaillé principalement dans le secteur du handicap, travaillant tour à tour aupres d’infirmes moteurs cérébraux, de personnes en situation de handicap mentales ou d’autistes. Parallèlement à son travail d’educateur Antoine Capet est acteur des scènes artistiques parisiennes, il monta notement la revue artistique “Entrisme” qui officia de 2009 à 2011, a organisé des concerts et a collaboré à de nombreux projets avec diffèrents médiums.

Rendre les médias accessibles – les stratégies de France Télévisions

Matthieu Parmentier, Chef de projets R&D, France Télévisions

photo Matthieu Parmentier

Matthieu Parmentier a débuté sa carrière dans le son, par l'enregistrement de CDs de musique classique. Il a rejoint France Télévisions en 1999 en tant qu'ingénieur du son pour les enregistrements des programmes en direct, après quoi il a été en charge, au département des actualités, des enregistrements audio, du montage vidéo et des transmissions par satellites. Depuis 2008, il est chef des projets de développement audio 3D et vidéo UHD, et organise de nombreuses conférences et ateliers professionnels. Matthieu préside le programme stratégique audio pour l'European Broadcasting Union, ainsi que la section française de l'Audio Engineering Society. Il participe ou pilote de nombreux projets collaboratifs de R&D. Il possède deux licences en enregistrement audio et en post-production vidéo, ainsi qu'un master de l'Université de Toulouse en recherche audiovisuelle. France Télévisions est l'opérateur de la télévision publique française, avec 5 chaînes nationales, 49 locales, ainsi que 9 chaînes et stations de radio pour l'outre-mer. Tous les programmes sont disponibles en direct et à la demande, via réseaux IP, sur télévisions connectées, PC, smartphones, tablettes et consoles de jeux.

Du texte à l'art : intégrer l'accessibilité aux archives numériques JSTOR et Artstor

Lauren Trimble, experte en accessibilité et UX, ITHAKA

photo Lauren Trimble

ITHAKA est une organisation à but non lucratif aux États-Unis, responsable de JSTOR, une archive numérique de publications académiques, livres et de manuscrits, et d'Artstor, une bibliothèque numérique de plus de 2 millions d'images d'art de haute qualité destinée à l'éducation et à la recherche.

Lauren a rejoint JSTOR en 2013, et a travaillé précédemment pour Bloomsbury Publishing comme responsable du marketing. Pour JSTOR, elle a initié la mise en place de processus d'évaluation régulière de l'accessibilité, et a défini la feuille de route décrivant les correctifs à implémenter en priorité par les équipes de développement. Elle a également formé les équipes d'ITHAKA à l'accessibilité et elle assure le lien entre JSTOR et les bilbiothécaires des universités partenaires, pour une prise en charge de l'accessibilité. Elle possède un master en écriture de l'Université de Londres et travaille avec 826Michigan, une association qui permet aux élèves de tous niveaux d'améliorer leurs aptitudes en écriture.

 

Comité de Programme

Tarifs

LibelléPrix
Etudiant / Student - En recherche d'emploi / Job Seeker - Accompagnant / Companion60 €
BrailleNet affiliation : BNET / GTA / CFPSAA / CFHE160 €
Partenaires : CLIC / RECA160 €
Entreprise / Administration / Company / Association220 €

Plus d'informations :

Aide - Plan du site - Contactez-nous
Valid XHTML 1.0 TransitionalCSS Valide !