logo Association BrailleNet

4th European eAccessibility Forum


eAccessibility of Public Services in Europe

12/04/2010, 9:00 - 18:00
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris, France

 
  Version française
Printable version

Opening Address

Madame Nathalie Kosciusko-Morizet (Paris, France)
Secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique
----

Speaker's information


Photo Nathalie Kosciusko-Morizet

Madame  KOSCIUSKO-MORIZET is "Secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique"

 

Summary


[French version only - English translation not available]

Madame la présidente d'Universcience, chère Claudie Haigneré,

Cher Dominique Burger (président de l'association Braillenet, organisateur du colloque),

Cher Bernard Benhamou,

 

Il y a un an, en ce même lieu, nous faisions le point sur l'avancement des actions entreprises afin de développer l'accès à Internet et son usage chez les personnes handicapées. L'enjeu de ce combat est double : Internet permet à la fois de maintenir ou de renforcer le lien social, et de favoriser l'accès à l'emploi. Qu'il s'agisse de s'informer, d'effectuer des démarches à distance, de chercher un emploi, ou bien même de travailler à distance, Internet est un outil tout simplement indispensable. Lorsque les capacités motrices du citoyen sont réduites ou affectées, Internet est, de toute évidence, encore plus indispensable. Il est donc parfaitement logique que l'accessibilité d'Internet pour les personnes handicapées figure parmi les priorités du gouvernement.

 

Depuis notre dernière rencontre il y a un an, des progrès ont été accomplis. Tout d'abord, le 16 mai 2009, le décret d'application de la loi du 11 février 2005 est enfin paru. Il marque le point de départ de la mise aux normes d'accessibilité de tous les sites web de l'Etat, de ses établissements publics, et des collectivités territoriales. Le Référentiel Général d'Accessibilité pour les Administrations, ou RGAA, qui détaille les critères d'accessibilité pour les sites des administrations, a pour sa part été publié le 29 octobre 2009. Le gouvernement a ainsi complété le dispositif réglementaire français, qui est enfin opérationnel. Le compte à rebours pour la mise aux normes des sites publics a commencé, et nous pouvons espérer voir bientôt se multiplier les sites accessibles.

 

Ces fameuses normes d'accessibilité, dites WCAG, sont mondiales. L'année 2009 a également vu la publication de leur traduction française autorisée. Je tiens à féliciter l'association Braillenet pour son implication dans ce travail fondamental. Grâce à cette traduction, nous disposons de toutes les informations nécessaires pour développer des sites de qualité.

 

Seulement 100 jours de l'année 2010 se sont écoulés, et pourtant quelques événements notables sont déjà à retenir. Tout d'abord l'installation, le 11 février 2010, par Valérie LETARD, secrétaire d'Etat auprès du ministre d'Etat, et par Nadine MORANO, secrétaire d'Etat chargée de la famille et de la solidarité, de l'observatoire interministériel de l'accessibilité et de la conception universelle.

Cet observatoire a pour mission d'évaluer l'accessibilité et la convenance d'usage des bâtiments d'habitation, des établissements recevant du public, des lieux de travail, de la voirie, des espaces publics, des installations ouvertes au public, des moyens de transports et des nouvelles technologies. Il étudie les conditions d'accès aux services publics, au logement et aux services dispensés dans les établissements recevant du public. Il recense les progrès réalisés en matière d'accessibilité. Il est chargé d'identifier et de signaler les obstacles à la mise en oeuvre des dispositions de la loi du 11 février 2005 en matière d'accessibilité, et les difficultés rencontrées par les personnes handicapées ou à mobilité réduite dans leur cadre de vie.

 

Le 18 février dernier, j'ai procédé au lancement du portail Proxima Mobile, à quelques mètres d'ici, à la Géode - j'en profite pour remercier encore une fois Claudie pour son hospitalité inépuisable. Ce portail, développé par la Délégation aux Usages de l'Internet, rassemble des services mobiles de proximité dans des domaines aussi divers que la vie locale, la culture, le tourisme, la santé, l'emploi ou le développement durable. Pour bénéficier du label Proxima Mobile, les applications doivent respecter les critères d'accessibilité. En outre, certaines applications labellisées s'adressent particulièrement aux personnes handicapées, par exemple un dictionnaire de langue des signes, un guide des bonnes adresses urbaines et des lieux publics accessibles, un accès simplifié à la presse écrite pour les déficients visuels... Une démonstration de Proxima Mobile vous sera d'ailleurs proposée à midi.

 

Et l'année 2010 nous réserve encore des promesses. J'apprends que Braillenet va lancer en mai prochain l'Institut de l'Accessibilité Numérique. Cet institut a pour objectif de donner une meilleure visibilité à l'ensemble des actions que l'association BrailleNet mène avec ses organismes membres et ses partenaires en faveur de l'accessibilité numérique. Je félicite Dominique BURGER pour cette initiative, et lui souhaite un plein succès.

 

De notre côté, le Secrétariat d'Etat chargé du développement de l'économie numérique ne reste pas inactif. Nous le savons tous, malgré les recommandations et malgré les décrets, la toile peine encore à se plier aux normes d'accessibilité. Certains sites qui ont été développés il y a plusieurs années, avant que n'apparaissent ces considérations, mériteraient une refonte complète. Et quant aux nouveaux sites, leurs commanditaires hésitent à mentionner l'accessibilité dans le cahier des charges par crainte des surcoûts. C'est là la preuve d'une méconnaissance, car ceux-ci sont très faibles, quelques pourcents supplémentaires tout au plus, et se révèlent un excellent investissement pour le futur.

 

Face à cette inertie, il existe deux solutions : la coercition, et l'encouragement. Vous conviendrez avec moi qu'à long terme, c'est la seconde qui se révèle la plus pédagogique. Aussi avons-nous cherché un moyen de toucher un plus large public et de le sensibiliser, à l'heure où beaucoup de nos concitoyens contribuent aux contenus numériques. Et nous avons naturellement pensé aux blogs, car ils sont lus par un grand nombre d'internautes, et permettent à chacun de s'exprimer librement. Il est donc essentiel de les rendre accessibles, car ils sont un formidable outil d'intégration pour les handicapés.

 

Si nous pouvons convaincre la communauté du web d'utiliser des blogs accessibles, c'est une quantité très importante de contenu que nous mettrons immédiatement à disposition des personnes handicapées, tout en pratiquant de l'éducation citoyenne par la base. Notre idée de départ est donc simple : à l'internaute qui souhaite créer son blog, nous fournirons un squelette de développement qui lui garantira que son blog sera directement accessible.

 

Pour le convaincre, plusieurs points jouent en notre faveur :

- Ce que nous développons est un modèle (« un template ») qui s'appuie sur Wordpress, un des moteurs les plus répandus. Par exemple, les blogs hébergés par Le Monde utilisent ce moteur. De plus, sa mise en oeuvre sera d'une grande simplicité. Ainsi, nous sommes sûrs de toucher un large public.

- Notre modèle sera mis à disposition gratuitement, et pourtant son design sera particulièrement soigné. Il faut savoir qu'aujourd'hui, la plupart des modèles graphiquement travaillés sont payants. Ainsi, les handicapés ne seront pas les seuls à tirer un bénéfice de l'utilisation de notre modèle.

- Enfin, si un blog propose des contenus accessibles, son référencement s'en trouve grandement amélioré et il se retrouve propulsé en tête des moteurs de recherche.

 

Pour toutes ces raisons, nous avons donc décidé d'ouvrir prochainement une plate-forme de blogs accessibles qui devrait rencontrer un large succès par sa gratuité, sa simplicité d'utilisation, son potentiel en matière de référencement et son caractère solidaire et citoyen.

En collaboration avec la Délégation aux Usages de l'Internet, et selon les recommandations édictées par l'association Braillenet, nous avons lancé ce projet récemment ; les développements techniques ont d'ores et déjà commencé, et devraient s'achever pour une mise à disposition avant l'été.

 

La mise en oeuvre de l'accessibilité entre aujourd'hui dans sa phase opérationnelle. Si vous n'en êtes pas encore convaincus, le programme de cette journée devrait lever vos derniers doutes. Je vous souhaite de fructueux travaux.

 

Source http://www.prospective-numerique.gouv.fr, le 19 avril 2010

Video of the Opening Address by Madame Nathalie Kosciusko-Morizet (in French on DailyMotion)


Retour à la liste des articles
Help - Site map - Contact