logo Association BrailleNet


L’accessibilité numérique
des services publics en Europe
-
4e Forum Européen de l'Accessibilité Numérique

12/04/2010, 9h00 - 18h00
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris, France

 
  English version
Version imprimable

Méthodes et techniques de veille pour l'accessibilité numérique

Jose Angel MARTINEZ USERO (Espagne)
Technosite -Fondation ONCE
jamartinez@technosite.es

Information sur l'auteur


photo José Angle Martinez Usero

Jose Angel Martínez Usero est Docteur en Informatique de l'Université Carlos III de Madrid. José Angel est directeur scientifique du Consortium national (CENIT) pour le développement du projet INREDIS "Relation interfaces entre les utilisateurs handicapés et des environnements différents». Période : 2007-2010. Budget: 23,6 millions d'euros. Il est également directeur des relations internationales de Technosite et directeur du Master UOC-Technosite "Technologies accessibles pour l'accès aux services de la société de l'information". Ces dix dernières années, il a combiné enseignement (chargé de cours de sciences de l'information à l'Universidad Complutense de Madrid et l'Université Carlos III de Madrid) et activité de conseil TIC pour les entreprises. Coordinateur du projet de l'étude européenne sur la veille de l'e-accessibilité http://www.eaccessibility-monitoring.eu/

 

Résumé


[Avertissement : Les articles résumés de cette conférence ont été préparés par BrailleNet qui en assume la pleine responsabilité. En revanche, les supports de présentation (articles longs ou transparents) ont été fournis par les auteurs eux-mêmes]

Cette communication présentait un ensemble de méthodes et techniques appropriées pour mener à bien un processus de surveillance de l'e-accessibilité dans différents domaines est présenté.

Il est important de distinguer surveillance automatique, surveillance  semi-automatique et celle combinant des outils de veille automatique et d'évaluation heuristique, ainsi que la surveillance par des experts et celle reposant sur des utilisateurs. C'est pourquoi les études sur la surveillance de l'e-accessibilité peuvent varier considérablement en fonction de la combinaison de méthodes et techniques utilisées et du niveau de précision de l'analyse.

Dans cette communication, il s'agit donc notamment de présenter à travers des cas concrets les initiatives pertinentes de surveillance de l'e-accessibilité en Europe. L'amplitude de l'évaluation d'accessibilité peut être variée, prenant en compte la méthodologie utilisée pour l'évaluation (test automatique, test effectué par des expert ou l'utilisateur) et la profondeur de l'évaluation (nombre d'éléments évalués). Ceci constitue les paramètres traditionnels de la surveillance.

Cependant, il y a une série d'aspects qui doivent être pris en compte quand on prévoit des procédures de surveillance de l'e-accessibilité. La mise en conformité de la surveillance peut ainsi être évaluée à partir d'un mode binaire : un succès total ou un échec complet (oui ou non); ou encore, on peut, dans évaluer une forme d'échec partiel qui met en jeu une qualification par handicap ou d'autres manières de mise en conformité. La publication des résultats peut utiliser différents outils automatiques, impliquer des experts et/ou développer différentes approches de benchmarking et de comparaison des possibilités, etc.

Aujourd'hui, "L'étude sur la surveillance de l'e-accessibilité en Europe" (Study on Monitoring eAccessibility in Europe) est conçue pour surveiller la situation et les progrès faits en e-accessibilité dans plusieurs pays choisis, identifiant les meilleures pratiques dans le domaine de la législation, des politiques et des pratiques. Elle assure une interaction active et directe entre les acteurs concernés; elle définit, développe et met en place un cadre d'analyse comparative pour surveiller les progrès faits en e-accessibilité à travers le temps et les pays. En effet, l'étude est destinée à contribuer au développement et à l'implémentation des politiques de l'Union européenne sur l'e-accessibilité, prenant en considération les intérêts des utilisateurs au terme des différents processus et d'autres aspects pertinents comme la compétitivité et les forces de marché. 

En guise de conclusion, il y a différentes approches valables pour mettre en place les études de surveillance de l'e-accessibilité. Cependant, pour fournir une approche plus positive de la surveillance de l'accessibilité et de ses progrès en Europe, il est essentiel de combiner les types de tests (automatiques et experts), d'incorporer si possible les tests utilisateur, de prendre en charge la mise en conformité avec échecs partiels, et de considérer les indicateurs qualitatifs et quantitatifs de manière à assurer le benchmarking et à fournir aux utilisateur des résultats différenciés par handicap; il sera alors possible d'avoir un niveau objectif d'accessibilité selon l'utilisateur et ses capacités.

Documents



Retour à la liste des articles
Aide - Plan du site - Contactez-nous