logo Association BrailleNet


L’accessibilité numérique
des services publics en Europe
-
4e Forum Européen de l'Accessibilité Numérique

12/04/2010, 9h00 - 18h00
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris, France

 
  English version
Version imprimable

La mise en œuvre de l’accessibilité numérique à la DILA

Olivier GARRY (Paris (France))
Direction de l’information légale et administrative
olivier.garry@df.gouv.fr

Information sur l'auteur


Photo Olivier Garry

Olivier Garry est en charge du portail www.vie-publique.fr depuis 2002 à la Direction de l’information légale et administrative au Département des produits internet.

Coordinateur des projets, il participe en collaboration, avec une équipe dédiée, à la mise en place de la politique de qualité des sites internet et des normes d’accessibilité.

 

Résumé


[Avertissement : Les articles résumés de cette conférence ont été préparés par BrailleNet qui en assume la pleine responsabilité. En revanche, les supports de présentation (articles longs ou transparents) ont été fournis par les auteurs eux-mêmes]

La Direction de l’information légale et administrative (Dila), résultant de la fusion de la Direction de la Documentation française et de la Direction des Journaux officiels depuis janvier 2010, s’est engagée dans une démarche volontaire de mise en œuvre de l’accessibilité sur l’ensemble des sites dont elle à la responsabilité.

L’accessibilité, au service de tous les publics

Au-delà des seules normes et des critères techniques, la politique d’accessibilité est définie au sens plus large de qualité du code et des règles de conception des sites pour le bénéfice de l’ensemble des publics quel que soit leur niveau de facilité ou de difficultés d’accès au données sur quelques types de dispositifs techniques de consultation.

Le constat dressé, après plus de cinq années d’expérience de mise en œuvre des critères d’accessibilité (WAI, Accessiweb, DGME2004, RGAA), est qu’il est utopique de penser qu’une équipe technique Internet puisse embrasser l’ensemble des handicaps fonctionnels dans chacune de leur spécificité.

La démarche engagée se fonde donc sur une logique inversée visant à faire profiter l’ensemble des internautes des bénéfices apportés à certaines catégories d’usagers : « qui peut le plus peut le moins ».

La logique de la démarche engagée vise donc à concevoir des sites en vue de les rendre accessibles à tous les dispositifs de lecture (humains ou machines).

Le positionnement de l’accessibilité dans une démarche plus globale de qualité de service rendue à l’ensemble des internautes permet également de porter plus facilement la démarche auprès des décideurs.

Les référentiels techniques deviennent donc des outils au service de la qualité du produit.

L’accessibilité au cœur de la démarche projet…

Cette démarche implique, pour être efficace, une prise en compte de l’accessibilité à tous les niveaux de la conception à la production des pages proposées aux usagers.

Présent dès le début du processus de réalisation d’une rubrique ou de refonte d’un site, le respect des normes « accessibilité »  est appliqué à chaque étape, de la conception ergonomique au développement des pages en passant par le graphisme.

Chaque cycle de validation inclut la validation des référentiels spécifiques s’appliquant aux critères d’accessibilité.

Les sites service-public.fr, vie-publique.fr et le site institutionnel appliquent d’ores et déjà les référentiels d’accessibilité.

…par des équipes internes formées et compétentes

Pour être mise en œuvre systématiquement et poursuivie au fur et à mesure des productions de nouveaux contenus ou des évolutions des sites, la Direction de l’information légale et administrative a continué l’effort engagé par la Documentation française sur la formation d’équipes internes compétentes en charge de la conception et du suivi de développement des sites internet.

Le recours ponctuel à des prestataires externes ne permet pas en effet de garantir, dans le temps, le maintien d’exigence de qualité dans un cycle quotidien de production. Il s’avère donc essentiel de disposer des moyens de contrôle et de réalisation pour mettre en œuvre les critères d’accessibilité.

Cet effort implique un investissement en formation continue à la hauteur des exigences fixées.

Le défi de la mise en œuvre de l’accessibilité réside d’avantage dans la « maintenance » du niveau d’exigence que dans une réalisation ponctuelle sans relais et sans suivi.

Le projet e-accessibilité

Afin de répondre au délai fixé dans le cadre légal français, de mise en conformité de l’ensemble des sites publics en octobre 2011, la Direction de l’information légale et administrative a engagé un projet interne spécifique pour la mise en conformité des sites Internet dont elle a la responsabilité.

Chaque équipe gestionnaire de sites doit, dans une démarche coordonnée et mutualisée, définir un planning de mise en conformité de l’ensemble des pages diffusées.

Deux scénarios définissent ce planning :

- soit une refonte du site ou de ses rubriques est envisagée d’ici octobre 2011 et dans ce cas, la mise en conformité est incluse dans le processus de conception et de production des nouvelles pages prévues ;

- soit le site ne fait l’objet d’aucune évolution et, dans ce cas, un projet spécifique de mise en conformité de l’existant est programmé.

Dans les deux cas, une équipe technique mutualisée est constituée pour apporter la garantie du contrôle de conformité et pour mutualiser les bonnes pratiques au sein de chacune des équipes responsables du développement de sites.

Ce travail se fera avec l’appui d’un prestataire externe intervenant sur l’audit de l’existant ou l’aide à la validation et au contrôle de conformité assurant ainsi un transfert de compétence aux équipes internes.

L’objectif étant avant tout la poursuite de l’effort entrepris sur la capacité des équipes internes à déployer et maintenir un niveau optimum d’exigence en matière de qualité sur l’ensemble des onze sites de la Dila.

L’accessibilité, garantie de qualité pour les usagers.

La politique engagée par la Direction de la Documentation française depuis 2005 et poursuivie par la Direction de l’information légale et administrative se fonde sur une mise en œuvre intégrée dans le processus de conception et de réalisation de sites .

La mise en œuvre de l’accessibilité est ainsi devenue à la fois un moyen et un atout (et non une contrainte) au bénéfice d’une exigence de qualité, garante du meilleur service auprès des usagers internautes

Documents



Retour à la liste des articles
Aide - Plan du site - Contactez-nous