logo Association BrailleNet


L’accessibilité numérique
des services publics en Europe
-
4e Forum Européen de l'Accessibilité Numérique

12/04/2010, 9h00 - 18h00
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris, France

 
  English version
Version imprimable

Leibniz - un projet visant à rendre les publications véritablement accessibles

Dr. Thomas KAHLISCH (Leipzig (Allemagne))
DZB - Bibliothèque centrale allemande pour les aveugles
Thomas.kahlisch@dzb.de

Julia DOBROSCHKE (Leipzig (Allemagne))
DZB - Bibliothèque centrale allemande pour les aveugles
julia.dobroschke@dzb.de

Information sur les auteurs


photo Thomas Kahlisch

Thomas Kahlisch est aveugle depuis l'âge de 14 ans. Il a fait des études d'informatique à l'université de Dresden et à l'université de Karlsruhe. Sa thèse porte sur les interactions entre l'homme et l'ordinateur.

Depuis 1999, Thomas Kahlisch est le directeur de la Bibliothèque Centrale Allemande des Aveugles à Leipzig (DZB). Cette institution, fondée en 1894, est la plus vieille bibliothèque de service public pour les aveugles et les personnes handicapées visuelles en Allemagne. 

Thomas Kahlisch est membre du bureau de MEDIBUS, regroupement associatif des services bibliothécaires spécialisés en Allemagne, et membre du bureau de l'association allemande des aveugles et des personnes handicapées visuelles (DBSV).

Il participe activement au projet DAISY. Il a publié de nombreux articles dans le domaine de l'accessibilité et de son amélioration pour les personnes handicapées.

En 2008, il a commencé à travailler comme conseiller scientifique de l'IFLA, dans la section des personnes handicapées par l'imprimé. Depuis 2009, il est membre du Conseil Mondial du Braille de l'Union Mondiale des Aveugles (WBU).

 
photo Julia Dobroschke

Julia Droboschke, employée de la Bibliothèque Centrale pour les Aveugles (DZB) à Leipzig, participe au projet "Leibniz" visant à l'amélioration de l'accessibilité des publications scientifiques. Elle est la coordonatrice du projet et responsable de la documentation, de l'organisation et des requêtes concernant le projet "Leibniz".

Elle a fait des études en techniques de l'édition à l'Université de Sciences appliquées de Leipzig. Sa thèse porte sur la conversation automatique des formats PDF.

 

Résumé


Avertissement : Les articles résumés de cette conférence ont été préparés par BrailleNet qui en assume la pleine responsabilité. En revanche, les supports de présentation (articles longs ou transparents) ont été fournis par les auteurs eux-mêmes.

Au sein d’un projet de trois ans, financé par le gouvernement allemand, la Bibliothèque  Centrale Allemande pour les Aveugles (DZB) développe des outils logiciels et une chaine de production de documents transformant de manière semi-automatiques des données typographiées en formats convenables pour des personnes empêchées de lire. En collaboration avec Libreka ! (www.libreka.de), la plateforme Internet de l’association allemande des éditeurs, la DZB utilisera des ensembles de données, fournis par différents éditeurs, pour améliorer le processus de préparation.

Production à la DZB

A l’heure actuelle, DZB a 9000 utilisateurs empruntant environ 32 000 documents (livres DAISY, livres en braille, en relief, ou en gros caractères) pour différentes usages. 350 titres sont produits chaque année (200 livres audio, entre 160 et 200 livres en braille). La majorité concerne les Belles Lettres. Il y a également 20 magazines produits en braille ou pour le format DAISY. En comparaison, seulement deux pour cent des nouveaux livres publiés en Allemagne sont professionnellement édités pour les handicapés visuels.

Projet à la DZB

Le projet le plus populaire se nomme « Da Capo ». Sa principale réalisation est la possibilité de convertir des partitions musicales en musique en Braille et inversement (voir : http://www.dzb.de/index.php?site_id=5).

Le projet « LOUIS : Leipziger Online-Unterstütung-und-Informationservice » concerne l’accessibilité du web : comment communiquer sans barrière et fournir des réponses aux interrogations des usagers.

Le dernier projet pour aveugles et malvoyants en formation professionnelle et dans le cadre universitaire s’appelle Leibniz et s’attache à la conversion des publications techniques en formats accessibles.

Objectifs du projet "Leibniz"

La priorité du projet est donnée à une amélioration de la littérature accessible à usage éducatif et professionnel, plus particulièrement pour les employés aveugles et les étudiants. Pour ce public, des supports de cours à jour et de haute qualité est nécessaire. Aussi, la DZB s’investit dans les domaines suivants : développement des technologies de l’information, conversion (semi-)automatique des données dactylographiées, production rapide et au meilleur coût de haute qualité, format individuel accessible tel que le braille, les gros caractères et DAISY.

Concept du projet "Leibniz"

La période de développement du projet est de trois ans. Durant ce temps, les tâches suivantes sont mises en œuvres : développer la transformation individuelle des services des publications techniques pour les aveugles et les malvoyants, mettre en places des services bibliothécaires pour une distribution en ligne de livre braille, DAISY ou en gros caractères, collaboration avec les éditeurs commerciaux et Libreka ! pour améliorer l’accès à l’information pour les personnes empêchées de lire.

Chaines de production du projet "Leibniz"

Voici les différents processus nécessaires pour la production individuelle de documents accessibles :

Coopération et stratégies d’alliances.

Les éditeurs commerciaux et les plates-formes comme Libreka ! en Allemagne travaillent ensemble pour surmonter les défis posés la digitalisation de la littérature. Les aspects essentiels sont : une conversion efficace des données au format PDF en format accessible, le soutien au secteur du livre en explorant les e-Book et les Daisy-Player, discuter des nouveaux modèles de distribution, partage des savoir-faire en technologie XML.

Conclusion

Documents



Retour à la liste des articles
Aide - Plan du site - Contactez-nous