logo Association BrailleNet


L’accessibilité numérique
des services publics en Europe
-
4e Forum Européen de l'Accessibilité Numérique

12/04/2010, 9h00 - 18h00
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris, France

 
  English version
Version imprimable

Vérifier et certifier la conformité aux normes d’accessibilité

Denis Boulay (Paris (France))
Association BrailleNet - AccessiWeb
denis.boulay@accessiweb.org

Information sur l'auteur


photo de Denis Boulay

Denis Boulay a rejoint l'équipe accessibilité du Web de l'association BrailleNet en 1999 afin de promouvoir et développer des actions d'évangélisation autour des normes d'accessibilité du W3C/WAI. Dans le cadre de ses missions, il a notamment participé a plusieurs projets européens dans le domaine de l'accessibilité numérique et a contribué au développement de la marque AccessiWeb en s'impliquant notamment dans l'élaboration de processus de certification et la mise en place des labels de qualité AccessiWeb et Euracert. Denis coordonne aujourd'hui les activités de la cellule accessibilité de l'association BrailleNet.

 

Résumé


[Avertissement : Les articles résumés de cette conférence ont été préparés par BrailleNet qui en assume la pleine responsabilité. En revanche, les supports de présentation (articles longs ou transparents) ont été fournis par les auteurs eux-mêmes]

Introduction

Depuis 1997 et la parution des recommandations internationales WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) en version 1.0 du W3C, la question se pose de la vérification de la conformité de l’accessibilité par rapport à une base normative.

A la fin des années 2000, l’accessibilité numérique est devenue pour beaucoup une problématique à traiter à part entière, au même titre que la sécurité ou la qualité, et ce, dans un environnement Internet en perpétuel mouvement.

Une demande croissante  d’accessibilité numérique

Cette demande d’accessibilité numérique a de multiples origines :

Besoin de vérifier l’adéquation entre l’accessibilité affichée et l’accessibilité réelle

Dans tous les cas, la demande d’accessibilité s’accompagne d’un besoin de pouvoir  vérifier que la réalisation est conforme aux attentes. De telles vérifications sont demandées soit

Afin de satisfaire ces demandes de vérification et de produire une réponse adaptée, qui soit sans ambigüité et compréhensible par le plus grand nombre, il est nécessaire de disposer d’outils pratiques et acceptés par toutes les parties.

Normes d’accessibilité

Les normes sont la base de toute vérification de conformité. Elles résultent d’une élaboration collectives des parties intéressées (producteurs, distributeurs, utilisateurs, consommateurs, administrations, laboratoires...). Elles sont validées par une  large consultation pour s’assurer qu’elles correspondent à l’intérêt général et ne soulèvent pas d’objection majeure. Elles sont donc l’expression d’un consensus.

En pratique, les principales normes auxquelles nous nous référons concernant l’accessibilité numérique sont celles du consortium W3C et celle  du consortium DAISY.

Référentiel de certification

Le référentiel de certification est le document technique définissant les caractéristiques que doit présenter le produit ou le service et les modalités du contrôle de la conformité à ces caractéristiques. Pour développer un référentiel de certification, plusieurs étapes s’imposent :

Le référentiel doit être :

Le référentiel AccessiWeb 2.0

L’association BrailleNet a travaillé pour appliquer l’ensemble de ces pré-requis afin de proposer une méthode d’application - AccessiWeb 2.0 – qui permet de vérifier la conformité aux WCAG 2.0 :

Correspondance entre AccessiWeb 2.0, WCAG 2.0 et RGAA 2.0

Un exemple de critère AccessiWeb 2.0 montrera la correspondance faite à la fois avec les WCAG 2.0 et le RGAA 2 :

Critère AccessiWeb 3.1 [Bronze] : « Dans chaque page Web, l'information ne doit pas être donnée uniquement par la couleur. Cette règle est-elle respectée ? » avec 6 tests unitaires associés

Cette double correspondance permet de certifier en parallèle la conformité au WCAG2.0 et au RGAA, mais aussi vers d’autres référentiels tels Euracert  (Figure 1)

 

Figure 1. Le référentiel AccessiWeb permet de certifier la multi conformité (vers WCAG 2.0, vers RGAA 2.0 et vers Euracert)

Figure 1. Le référentiel AccessiWeb permet de certifier la multi conformité (vers WCAG 2.0, vers RGAA 2.0 et vers Euracert)

Certifier ce qui bouge ?

La question est souvent posée de savoir s’il est possible de certifier ce qui bouge, comme par exemple  un site web qui évolue rapidement dans le temps. La réponse est que le processus de certification doit incorporer des mécanismes permettant un contrôle permanent du site Web :

Cette démarche est précisément celle suivie  pour  la procédure de labellisation AccessiWeb.

Conclusion

Le schéma théorique développé précédemment - mis en pratique dans la cadre du référentiel AccessiWeb - initie une démarche pour vérifier la conformité aux normes d’accessibilité WCAG 2.0.

Ce schéma est applicable à d'autres types de référentiels, notamment ceux qui sont en correspondance avec  WCAG 2.0.

L’expérience et la méthodologie  suivies pour l’élaboration d’ AccessiWeb ont également été  appliquées  à  un référentiel de vérification de conformité aux Authoring Tool Accessibility Guidelines (ATAG), http://www.w3.org/WAI/intro/atag.php). Il est prévu de les appliquer également pour un référentiel documents bureautiques en téléchargement,  et un référentiel multimédia.

Enfin, le référentiel AccessiWeb 2.0 pourra être utilisé à des fins d’harmonisation des méthodes au sein de réseau européen Euracert.

 

Documents



Retour à la liste des articles
Aide - Plan du site - Contactez-nous