logo Association BrailleNet


L’accessibilité numérique
des services publics en Europe
-
4e Forum Européen de l'Accessibilité Numérique

12/04/2010, 9h00 - 18h00
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris, France

 
  English version
Version imprimable

le Projet Européen AEGIS : une infrastructure, des outils pour les développeurs, des technologies d'assistance sous license open source

Christophe Strobbe (Louvain, Belgique)
Université Catholique de Louvain
Christophe.Strobbe@esat.kuleuven.be

Information sur l'auteur


Strobbe Christophe

Christophe Strobbe est un chercheur spécialisé dans l'eAccessibilité. Depuis 2001, il travaille dans le cadre du groupe de recherche DocArch (Document Architectures) de l'Université Catholique de Louvain (Belgique). Il a contribué aux projets européens VISUAL (2001-2004), IDCnet (2002-2005), BenToWeb (2004-2007), USEM (2007-2010), AEGIS (2008-2011), STAND4ALL (2009-2010) et eGovMoNet (2008-2010) ainsi qu'à d'autres projets dans le cadre de l'université visant à améliorer l'accessibilité de ses infrastructures TIC. Au cours du projet BenToWeb, il a également contribué à l'UWEM (Unified Web Content Accessibility Methodology). Il est membre du groupe de travail mis en place au de W3C sur les recommandations pour l'accessibilité des contenus Internet depuis avril 2005 et co-facilitateur du comité d'étude sur le développement des exemplaires de tests WAI (WAI Test Samples Developement Task Force, TSD TF), depuis juillet 2006.

 

Résumé


Avertissement : Les articles résumés de cette conférence ont été préparés par BrailleNet qui en assume la pleine responsabilité. En revanche, les supports de présentation (articles longs ou transparents) ont été fournis par les auteurs eux-mêmes.

Un des défis posé par le 7ème Programme-cadre de la Commission européenne (PC7) s'attache aux technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le cadre de la vie indépendante et de l'exclusion. Les TIC peuvent fournir des opportunités pour intégrer les personnes à la limite de la marginalisation mais pour certains groupes d'usagers, elles présentent des lacunes d'accessibilité et d'usabilité. L'objectif est de répondre à cette conjoncture en "généralisant et en développant radicalement l'accessibilité et l'usabilité des nouvelles solutions apportées par les TIC".

Le projet intégré AEGIS (Open Accessibility Everywhere: Groundwork, Infrastructure, Standards) participe à cet objectif dans trois domaines : applications bureau, applications web et applications pour portable.

L'un des concepts centraux du projet AEGIS est celui d'"accessibilité de troisième génération". Le bureau UNIX est à la pointe des technologies de cette accessibilité de troisième génération : il offre une API (Application Programming Interface) unique, gérant l'ensemble du bureau, qui est également bien dotée en applications Open Source (gestionnaire de courrier, navigation Internet, suite bureautique). Il comprend aussi de nombreuses technologies assistives Open Source (lecteur d'écran, grossissement, clavier apparaissant sur l'écran).

L'accessibilité de troisième génération requiert une seule API d'accessibilité : elle est si riche qu'elle couvre les interactions et les composants de l'interface de l'usager incorporés dans les applications logicielles si bien que les applications et les technologies assistives peuvent communiquer à travers une seule API. L'accessibilité de deuxième génération oblige les développeurs des technologies assistives à se rabattre sur d'autres APIs et à user de techniques de rétro-engineering pour rendre les applications accessibles. Avec l'accessibilité de troisième génération, les développeurs de technologies assistives peuvent se reposer sur l'API d'accessibilité pour accéder aux applications, et se concentrer davantage sur l'expérience de l'usager et sur la fonctionnalité des technologies assistives au lieu d'opérer du retro-engineering sur d'autres systèmes. L'accessibilité de troisième génération a été beaucoup plus développée pour le bureau que pour les applications Internet riches (RIA : Rich Internet Application) et c'est aujourd'hui un concept presque neuf dans le domaine des applications pour téléphones portables.

Un autre concept central du projet AEGIS est l'Open Source. Le développement de l'Open Source concourt à une large diffusion des résultats du projet. Il remplit également l'objectif de généralisation de l'accessibilité, puisqu'il est plus facile de contribuer à améliorer l'accessibilité dans les applications Open Source que dans les applications de "source fermée". Les concepts d'accessibilité de troisième génération et d'Open Source se croisent dans le cadre ouvert d'accessibilité (OAF : Open Accessibility Framework). L'OAF prend en charge certains aspects du design, le développement et le déploiement d'applications grand public accessibles. Il est basé sur la recherche des fonctionnalités des APIs d'accessibilité existantes et sur les besoins des différents types d'usagers handicapés. Il propose une base pour le design et des outils de développement qui aident les développeurs. Ainsi, le projet AEGIS s'attachera aux composants de l'interface utilisateur qui peuvent être réutilisés par les développeurs et aux outils de développeurs qui facilitent l'utilisation des bibliothèques de ces composants accessibles. Le projet AEGIS développera également un ensemble de technologiques assistives intégrables pour les appareils mobiles.

Documents



Retour à la liste des articles
Aide - Plan du site - Contactez-nous