logo Association BrailleNet


L’accessibilité numérique
des services publics en Europe
-
4e Forum Européen de l'Accessibilité Numérique

12/04/2010, 9h00 - 18h00
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris, France

 
  English version
Version imprimable

Message de clôture

Dominique Burger (Paris)
INSERM - UPMC
dominique.burger (at) upmc.fr

Information sur l'auteur


photo Burger

Président de l'Association BrailleNet, Dominique BURGER est est diplômé de l'Ecole Supérieure d'Electricité et titulaire d'un doctorat en Électronique. Il est Ingénieur de Recherche à l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale).

Depuis 1982, ses travaux de recherche portent sur les interfaces non-visuelles, en particulier pour des applications éducatives. Il a participé à plusieurs projets européens en tant que chef de projet scientifique ou coordinateur. Dominique Burger était le coordinateur scientifique de ce 4ème Forum Européen de l'Accessibilité Numérique.

 

Résumé


Cela fait maintenant quelques années que j'organise ce forum européen de l'accessibilité numérique, avec la Cité des sciences, l'association BrailleNet, et ses partenaires. Et j'ai eu l'impression au cours de cette journée, 4ème édition du Forum, que deux tendances fortes se sont dégagées . C'est ce je voulais partager avec vous en guise de conclusion.

Tout d’abord, on se rend compte, au fur et à mesure que l'on traite de l'accessibilité, que le sujet est complexe. Et cela explique sans doute pourquoi les choses n'avancent pas aussi vite que l'on aimerait.  Mais on s’aperçoit aussi que, durant les années écoulées, on est passé d'une approche de pionniers, où de petits groupes, de petites sociétés, quelques chercheurs aventureux traitaient de l'accessibilité, à une approche professionnelle, plus largement partagée, plus méthodique, faisant appel au contrôle qualité, à la gestion de processus de production de contenus, prenant en compte des contraintes de production industrielle. C’est la première tendance que je retiens de cette journée.

Le deuxième aspect qui m'a frappé, c'est une convergence de plus en plus nette entre les exigences de l'accessibilité, formulées depuis des années dans les recommandations du W3C et par nombre d'entre nous, avec les besoins de l'industrie. Je prends trois exemples parmi les sujets évoqués aujourd'hui, dans des domaines très différents :

Ces exemples illustrent que l'accessibilité est arrivée à un point de maturité assez avancé.

Maintenant, bien sûr, il faut maintenant que cette maturité  entre dans les faits. À plusieurs moments dans la journée, il est apparu clairement que si l'accessibilité a un coût - d’ailleurs pas toujours facile chiffrer - elle a aussi d'énormes bénéfices. J'aimerais que lors du forum de l'année prochaine, on ait une session consacrée à la question des coûts et bénéfices de l’accessibilité numérique. Et j'aimerais qu'un jour on puisse citer plusieurs exemples avérés prouvant que l'accessibilité n'est pas un coût, mais plutôt un investissement, comme l'a dit Madame Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET en ouverture de ce colloque. J'ai eu l'impression aujourd'hui et à plusieurs reprises que l'on n'était pas loin d'arriver à cette conclusion.

Pour finir, je voudrais faire une petite annonce qui a déjà été un peu dévoilée par Madame la Ministre ce matin et vous parler du projet d’Institut que nous avons à BrailleNet. L'idée est simple : l'association BrailleNet a plusieurs activités. Ce forum de l'accessibilité numérique, les activités autour d'AccessiWeb dont Denis Boulay a parlé, concernant la labellisation, la production de documentation, les formations, et enfin une bibliothèque numérique pour les personnes empêchées de lire. L'idée est donc de regrouper tout cela dans l'Institut de l'accessibilité numérique et d’y associer les organismes publics et privés déjà partenaires dans ces projets, afin donner une meilleure visibilité à leurs travaux, et d'ouvrir ces activités à d'autres partenariats pour aller encore plus loin. Nous voulons, à travers cet institut, contribuer par des réalisations exemplaires à la diffusion des standards d'accessibilité des consortiums  W3C et DAISY.

 

Logo Institut de l'accessibilité numérique

Logo de l'Institut de l'accessibilité numérique

Il me reste à remercier tous ceux qui ont permis l'organisation de cette journée : Évidemment, nos partenaires que  je ne peux tous citer maintenant, ce serait trop long, ils sont nombreux. Sans eux, nous ne pourrions pas maintenir année après année ce Forum. 

La Cité des sciences qui nous accueille et bien sûr, toute son équipe qui, depuis des mois, nous aide à monter cet événement ; les équipes techniques qui nous assurent la traduction et toute la logistique multimédia.

Je veux remercier particulièrement Tadeo qui a assuré toute la couverture de l'événement en langage des signes et en télétypie pour rendre les choses plus accessibles encore. On peut les applaudir. 

Je remercie aussi Microsoft pour avoir publié à temps le guide "Comment créer des documents accessibles". C'est un excellent document que je vous invite à lire et appliquer. Si vous ne lisez pas ou ne les appliquez pas, au moins faites en cadeau à quelqu'un, mais ne le mettez pas sur une étagère. 

Enfin, je remercie tous les intervenants, nos deux « Keynote speakers », Miguel Gonzales et Jeanne Spellman. Merci d'être venus de loin pour cette journée. Merci aux présidents de session.

Et merci à tous  d'avoir assisté à cette journée.

Et je dirai une dernière chose : l'accessibilité, c'est l'affaire de tous et de tous les jours. Allez dans le monde et portez la bonne parole. Soyez les ambassadeurs de l'accessibilité numérique. Nous comptons sur vous. 

Video du message de clôture de Dominique Burger (sur DailyMotion)


Retour à la liste des articles
Aide - Plan du site - Contactez-nous